La revue de presse de ce vendredi 24 juillet 2020

La revue de presse de ce vendredi 24 juillet 2020
#FOOT Plusieurs journaux font leur une sur la finale de la Coupe de France, ce soir, qui sera le premier match de compétition officielle de football depuis le confinement. La rencontre opposera le PSG et Saint-Etienne.
Les Echos se penchent ce matin sur le regain de tensions entre la Chine et les Etats-Unis. Pékin a fermé le consulat américain à Chengdu, trois jours après que Washington a fermé le consulat chinois à Houston.
#CORONAVIRUS Enfin, Ouest-France se demande ce matin si la France se dirige vers un durcissement des mesures sanitaires pour éviter une seconde vague épidémique. Certaines communes ont déjà pris des arrêtés pour imposer le port du masque à tous, note le quotidien.
Passons à la Revue de Presse de l'île de la Réunion

A la Une du JIR, "La course au logement" des étudiants, à la recherche désespérée d'un logement pour la rentrée universitaire. Le Quotidien consacre sa première page au "Paradis des agrumes", un dossier sur un agriculteur de Salazie.

Faits divers
Le peloton de gendarmerie de haute montagne a secouru deux personnes hier, rapporte le JIR : un trentenaire qui faisait du canyonning à Salazie et s'était foulé la cheville, puis une jeune randonneuse qui descendait du Dolomieu et souffrait d'une déchirure du mollet ont été tous deux hélitreuillés vers le CHU de Bellepierre.


Mercredi soir, les pompiers ont éteint des feux de canne à Saint-Benoît, plusieurs foyers s'étant déclarés. Une enquête est ouverte pour déterminer la cause des incendies, indique le JIR.
REVUE DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2020
Société
La fabrication de masques est lancée à l'usine Runmasques, au Port. Un million de masques dits chirurgicaux et de masques FFP2 sortiront de la chaine de production chaque semaine, pour répondre au besoin local, indique le JIR.

Des planteurs sont mobilisés depuis hier, en protestation contre le nouveau protocole de l'usinier Tereos, qui serait désavantageux pour les agriculteurs. Ils refusent de livrer leurs cannes, exigeant que Tereos révise son protocole.
REVUE DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2020
Politique
A Saint-André, l'opposition, avec en tête le fils de l'ancien maire et candidat malheureux Jean-Marie Virapoullé, porte plainte concernant des échauffourées au dernier conseil municipal. En réaction, le maire élu Joé Bédier estime qu'il s'agit d'un "caprice de gamin".

A Saint-Philippe, le maire pense à quitter la Casud pour aller vers la Cirest, la présidence de la Casud étant de nouveau tenue par le maire du Tampon, contre la volonté de la commune du sud.

A Saint-Paul, un rapport de la CRC, étrillant la gestion de l'ancienne équipe municipale, met à mal la nouvelle équipe, qui devra faire avec un déficit de 6 millions d'euros, quand la maire Huguette Bello avait laissé la mairie en 2014 avec 14 millions d'euros d'excédent.

Imprimer   E-mail

A Lire Aussi