28.33°C
Chiconi:_VEN
27.22°C / 32.78°C
Chiconi:_SAM
27.22°C / 30.56°C
Chiconi:_DIM
26.11°C / 31.11°C
Jeu, 6 Aoû 2020

//-- Le Live > les unes

C'est l'heure de la météo de ce lundi 11 mai 2020

Bulletin texte météo Mamoudzou du jour : 11 mai 2020 Ce matin à Mamoudzou (entre 5h et 11h), le ciel affichera un temps possibles averses de pluie avec une température moyenne de 28°C (31°C ressenti). Le vent de sud-sud-est pourra atteindre 16km/h. Il risque fortement de pleuvoir, pensez à votre parapluie. Au total, 0.1mm de pluie sont attendus. L'humidité sera de 73%. Aujourd'hui, l'après-midi, le temps à Mamoudzou sera partiellement nuageux. Concernant les températures, il faudra compter sur un maximum de 28°C pour 31°C ressenti. Le vent à Mamoudzou quant à lui sera de est-nord-est avec une vitesse maximale de 4km/h. Côté précipitations, pas de pluie à prévoir dans l'après-midi. L'humidité avoisinera les 70%. Dans la soirée, après 19h, il faudra s'attendre à un ciel possibles averses de pluie avec des températures moyennes sur Mamoudzou de 28°C pour 31°C ressenti. Niveau vent, celui-ci sera de 7km/h en provenance du ouest-nord-ouest. Faut-il s'attendre à de la pluie sur Mamoudzou ? Le risque de précipitations est de29%, prévoyez éventuellement un parapluie. L'humidité de l'air ce soir sera de 73%. Temps à Mamoudzou et éphéméride Mamoudzou St Estelle. 11 mai 2020 Lever du soleil : 06:08 Coucher du soleil : 17:42 Durée du jour : 11:34 Lever de la lune : 21:38 Coucher de la lune : 09:56 Durée de la lune : 11:42

C'est l'heure de la météo de ce lundi 11 mai 2020

Le député Mansour Kamardine demande le déconfinement de Mayotte dès la semaine prochaine et à s'en donner les moyens.

Mayotte est le seul département français à ne pas commencer son déconfinement le 11 mai. Pourtant il est vital d’engager le retour à une vie normale au plus vite pour éviter : L’effondrement économique ; Une crise sociale d’une ampleur jamais connue dans le 101ème département ; L’amplification de la crise humanitaire en cours ; Le développement de l’insécurité, des vols, pillages et violences stimulés par la situation ; La poursuite de la synergie entre l’épidémie de Covid et celle de la dengue. La baisse de la tension sur les capacités en Métropole permet un effort rapide et spécifique d’équipement de Mayotte, région la plus pauvre et la plus sous-équipée d’Europe, en matériels, équipements et personnels. Mayotte peut entamer son nécessaire déconfinement dès la semaine prochaine (à l’exception des écoles primaires) pour peu que le gouvernement s’en donne et nous en donne les moyens. C’est pourquoi j’ai adressé hier 6 mai un courrier argumenté au Premier Ministre appelant au déconfinement de Mayotte dès la semaine prochaine (voir ci-dessous et en fichier joint) et à la prise des décisions qui le permettent : distribution gratuite de masques à l’ensemble de la population, multiplication par 3 des capacités de test, renforts en matériel, équipement et personnel du centre hospitalier etc.   "Monsieur le Premier Ministre, Mayotte est le seul département de France que le gouvernement exclut du dé confinement le 11 mai. Dans les faits, la moitié de la population de Mayotte n’était pas en mesure de respecter le confinement et ne le sera pas plus demain, compte tenu de conditions de vie précaires, d’habitat insalubre, d’accès aux services de base dégradé, de la nécessité de se nourrir au jour le jour et d’une jeunesse (50% de moins de 17 ans) qui ne tient plus en place après de longues semaines de mesures restrictives de la liberté de se mouvoir. En réalité, l’épidémie de coronavirus circule fortement à Mayotte depuis le 1er cas avéré mi-mars. Sa progression exponentielle est demeurée silencieuse au regard des statistiques publiques du fait du manque criant de moyens de la mesurer et de la contenir. Ce n’est que parce que les capacités de test ont été récemment multipliées par 15, que les soignants et les forces de l’ordre bénéficient désormais d’équipements de protection et que la progression de l’épidémie engendre logiquement au bout de 2 mois une tension sur les capacités hospitalières qu’elle apparaît bruyamment depuis quelques jours. De plus, comme j’en avais alerté le gouvernement mi-mars, la crise sanitaire a entraîné une crise à caractère humanitaire, qui elle-même a favorisé le retour d’une crise sécuritaire de plus en plus vive et préoccupante. Respecté très largement par ceux qui le pouvaient à Mayotte, le confinement était nécessaire mais il a également participé à potentialiser au fur et à mesure les difficultés humanitaires, sécuritaires, économiques et donc finalement sociales du territoire. En outre, le confinement a amplifié l’épidémie de dengue à Mayotte en limitant le déploiement des équipes sanitaires dédiées sur le terrain et l’éradication des sites larvaires. Les 2 épidémies fonctionnent de fait dans une dangereuse synergie qui place déjà le centre hospitalier départemental à la limite de la saturation, alors que le pic épidémique du Covid n’est pas atteint. Enfin, la fragile économie mahoraise est à terre, au bord de l’effondrement, avec la perspective d’entraîner avec elle l’emploi, alors que le 101ème département compte déjà 40% de sa population active au chômage. Aussi, les crises s’ajoutant aux crises qui s’alimentent les unes avec les autres, il me paraît impérieux et urgent de briser cette mortifère dynamique vers l’abîme, en dé confinant officiellement Mayotte dans le courant de la semaine prochaine, à l’exception des écoles primaires dont la réouverture nécessite encore en peu de temps de préparation et de coordination. La décrue depuis plusieurs semaines de la tension dans les hôpitaux de Métropole a libéré des milliers de lits de réanimation et de médecine, ainsi qu’un potentiel mobilisable en matière d’équipes soignantes. Une montée en puissance significative des capacités de tests est annoncée pour la semaine prochaine. La disponibilité en nombre de masques chirurgicaux et grands publics aux normes AFNOR semble avoir recouvrer des niveaux acceptables dans l’Hexagone. Ce retour capacitaire au niveau national permet d’amplifier l’appui de l’Etat à l’égard de Mayotte, région le plus pauvre d’Europe, la plus fragilisée par la crise sanitaire et unique département ultramarin classé « rouge ». C’est pourquoi, afin de rendre possible le souhaitable dé confinement dans la même semaine que le reste du territoire national, je sollicite : L’envoi urgent de masques en nombre suffisant pour doter gratuitement l’ensemble de la population de Mayotte ; L’augmentation des capacités de tests pour les porter à 1000 par jour ; Le renforcement des équipes soignantes, des équipes d’analyse en laboratoire et des équipes sanitaires de terrain ; Le transfert de moyens de réanimation et de lits de médecine ; L’approvisionnement en médicaments désormais couramment utilisés contre le Covid en traitement compassionnel. En complément de moyens civils, la mobilisation de la logistique militaire permettrait l’arrivée en quelques jours des équipements, matériels, personnels, produits et médicaments sollicités. L’expérience réussie de l’opération « Résilience » en matière de fret aérien et maritime des dernières semaines l’a démontré. En espérant emporter votre conviction sur la nécessité de dé confiner Mayotte le plus rapidement possible en garantissant l’accès aux masques pour tous et en renforçant les possibilités de soigner les patients, je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très respectueuse et sincère considération."

Le député Mansour Kamardine demande le déconfinement de Mayotte dès la semaine prochaine et à s'en donner les moyens.

EPIDEMIE DE DENGUE A MAYOTTE : le nombre de cas signalés continue d’augmenter

L’épidémie de dengue poursuit sa progression à Mayotte. La dispersion du virus, sur l’ensemble du territoire, nécessite une mobilisation de tous pour protéger les personnes les plus vulnérables et limiter l’augmentation des formes graves. Les équipes de l’ARS de Mayotte et du SDIS poursuivent leurs interventions dans les zones fortement impactées par la dengue, en intégrant les mesures barrières contre la diffusion du Covid-19.En cette période de confinement, la Préfecture et l’ARS de Mayotte exhortent la population à tout mettre en œuvre pour se protéger des piqûres de moustiques, et continuer de se protéger même malade pour ne pas contaminer son entourage (répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires). Situation épidémiologique au 6 mai 2020 Depuis le début de l’année 2020, on dénombre : 3 684 cas de dengue confirmés (ce chiffre ne prend en compte que les patients qui ont consulté leur médecin et pour lesquels une confirmation biologique a été obtenue) 340 hospitalisations dont 22 patients admis en réanimation et 60 % des hospitalisations ont été recensées en maternité 753 passages aux urgences 16 décès (dont 4, pour le moment, ont été considérés comme directement liés à la dengue) Dans le contexte Covid-19, de nombreuses personnes ont renoncé à consulter leur médecin. En cas d’apparition de symptômes (forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête, grande fatigue), prenez du paracétamol, surveillez votre température et continuez de vous protéger des piqûres de moustiques (moustiquaires et répulsifs). Si vous souhaitez confirmer le diagnostic, certains médecins proposent la téléconsultation. N’hésitez pas à appeler votre médecin avant de vous rendre à son cabinet médical. Il décidera avec vous de la meilleure prise en charge (consultation au cabinet sur RDV, téléconsultation, ou visite à domicile si nécessaire). Par contre, si les symptômes persistent  après 5 jours , appelez immédiatement votre médecin ou rendez-vous dans le centre de référence le plus proche de chez vous. Il faut réduire les populations de moustiques ! La lutte contre la dengue menée par l’ARS est importante. Elle ne suffit pas. Seule une mobilisation coordonnée de l’ARS, des communes et intercommunalités – qui ont la responsabilité de la lutte mécanique et de l’enlèvement des déchets et encombrants - et des habitants, éliminant impitoyablement les gîtes larvaires, permettra de réduire la pression des moustiques. Il n’existe aujourd’hui ni traitement spécifique ni vaccin commercialisé pour combattre cette maladie. Seuls les gestes de prévention réalisés par tous peuvent permettre de limiter des co-infections Dengue/Covid-19 susceptibles d’affaiblir les personnes fragiles, et de préserver le système de santé durement impacté par ces deux épidémies.

EPIDEMIE DE DENGUE A MAYOTTE : le nombre de cas signalés continue d’augmenter

Information Grande-marée à Mayotte

Une nouvelle période de marées de vives eaux va concerner Mayotte du mercredi 6 mai au vendredi 8 mai inclus. Les services chargés des secours et de la sécurité (18 ou 17) ainsi que les maires ont été prévenus afin qu’ils demeurent vigilants. Les marées suivantes, intégrant le phénomène de subsidence, sont attendues : >  mercredi  6 mai  2020  : une marée de  4 m 11  à  15 h 35 , > jeudi 7mai 2020 : une marée de  4 m 27  à  16 h 13 , > vendredi 8 mai 2020 : une marée de  4 m 3 1  à  1 6 h5 2.

Information Grande-marée à Mayotte

Informations sur la stratégie de fin de confinement à Mayotte

La fin du confinement est prévue à partir du 11 mai 2020 en France métropolitaine. Il se fera département par département en fonction de l’évolution de l’épidémie au niveau local. Les facteurs étudiés pour préparer le déconfinement sont les suivants :  le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours  les capacités hospitalières en réanimation  le système local de tests et de détection des cas contacts  En fonction de ces critères et à partir du 7 mai les départements seront classés vert (circulation limitée du virus) ou rouge (circulation élevée du virus). Ce classement déterminera le niveau de déconfinement au niveau local.   L’ensemble des informations concernant votre département seront disponibles sur cet article dès le 11 mai.  Toutes les informations expliquant l’organisation de la vie quotidienne (vie sociale et activités, déplacements, commerces, écoles et crèches, transports et sport) sont accessibles sur le site internet du Gouvernement.

Informations sur la stratégie de fin de confinement à Mayotte

La météo de ce mardi 05 mai 2020 à Mayotte

Bulletin texte météo Mamoudzou du jour : 05 mai 2020 Ce matin à Mamoudzou (entre 5h et 11h), le ciel affichera un temps partiellement nuageux avec une température moyenne de 28°C (31°C ressenti). Le vent de sud pourra atteindre 14km/h. Aucune pluie n'est attendue dans la matinée. L'humidité sera de 74%. Aujourd'hui, l'après-midi, le temps à Mamoudzou sera possibles averses de pluie. Concernant les températures, il faudra compter sur un maximum de 28°C pour 32°C ressenti. Le vent à Mamoudzou quant à lui sera de sud avec une vitesse maximale de 19km/h. Côté précipitations, attention aux éventuels risques de pluie avec une pluviométrie de 0.1 mm. L'humidité avoisinera les 73%. Dans la soirée, après 19h, il faudra s'attendre à un ciel partiellement nuageux avec des températures moyennes sur Mamoudzou de 28°C pour 32°C ressenti. Niveau vent, celui-ci sera de 21km/h en provenance du sud. Faut-il s'attendre à de la pluie sur Mamoudzou ? Bonne nouvelle, pas de pluie à prévoir. L'humidité de l'air ce soir sera de 78%. Temps à Mamoudzou et éphéméride Mamoudzou St Judith. 05 mai 2020 Lever du soleil : 06:07 Coucher du soleil : 17:44 Durée du jour : 11:37 Lever de la lune : 16:18 Coucher de la lune : 03:53 Durée de la lune : 12:25

La météo de ce mardi 05 mai 2020 à Mayotte

Coronavirus COVID-19 à Mayotte : 686 cas confirmés au total

Situation sanitaire au 4 mai 2020 Depuis l’introduction du virus, près de 3400 tests ont été réalisés par le laboratoire du CHM et par un laboratoire privé de Mayotte. Le virus circule activement sur l’ensemble du territoire, dans tous les villages et dans tous les milieux. L’ARS insiste sur la nécessité de respecter le confinement qui n’est ni facile ni agréable. Mais plus que jamais, il s’impose - avec le respect des mesures barrières - comme la mesure de protection la plus efficace contre la propagation du virus. C’est la seule solution pour réduire le nombre quotidien de nouveaux cas chaque jour à Mayotte. J’ai des symptômes qui me font penser au COVID (fièvre, toux, difficultés à respirer, perte de l’odorat et du goût) : où puis-je me faire prescrire l’examen ? Où puis-je me faire dépister ? Vous êtes suivi par un médecin libéral ? Contactez-le par téléphone en lui décrivant vos symptômes. Selon les cas, il vous proposera une consultation (à son cabinet ou par téléconsultation) et vous délivrera une ordonnance. Il vous suffira ensuite de vous rendre au laboratoire pour vous faire prélever. Pour ne pas contaminer d’autres personnes, n’allez pas directement au cabinet médical. Vous ne connaissez pas de médecin ? Rendez-vous au Centre médical de référence le plus proche de chez vous (Mramadoudou, Kahani, Dzoumogné, Dzaoudzi, Urgences du CHM) ; une filière covid y a été mise en place et vous serez pris en charge dès votre arrivée Dans l’attente du résultat, il faut limiter au maximum les contacts avec votre entourage, porter un masque et vous isoler à domicile. Si vous présentez des difficultés respiratoires, appelez immédiatement le SAMU - Centre 15.

Coronavirus COVID-19 à Mayotte : 686 cas confirmés au total

Vous pouvez aimer aussi

Actualités en Radio et Télé

Vos Agendas

19
Oct
Dans le cadre des Journées Nationales de l'Architecture coordonnées par la Direction des Affaires

11
Oct
Journée de sensibilisation à l'économie d'énergie - CCAS de CHICONI

17
Aoû
Le Maire de la commune de Chiconi informe ses administrés qu'une exposition de la maquette du SAR (Schéma d'aménagement Régional) est prévue les 16 et 17 août

Image
Radio Chiconi FM
Radio Koudjouni
RF Mayotte
ROI TV
Radio Coconi
Chiconi FM TV
Chiconi FM
55 Rue Bentséhou
97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04