Des cadis nommés médiateurs pour faire de la prévention contre la délinquance à Mayotte

Une convention pour lutter contre la délinquance a été signée le mercredi 11 décembre entre la commune de Tsingoni, le Conseil départemental et les représentants du conseil cadial.

Des cadis nommés médiateurs pour faire de la prévention contre la délinquance à Mayotte

Placer les cadis au centre de la prévention de la délinquance, telle est l’objectif de cette convention signée ce 11 décembre. Pour le Conseil Départemental, il s’agit d’un partenariat «ambitieux» pour apporter des réponses aux problématiques de délinquance juvénile sur le territoire.

A travers cette signature, la collectivité départementale espère «faciliter la coordination des projets communs en faveur de la cohésion sociale ; contribuer et participer à la paix comme à la sérénité sur le territoire de Mayotte en général et sur la commune de Tsingoni en particulier dans le cadre de la médiation sociale et familiale ; lutter contre toute forme de délinquance et d’exclusion ; promouvoir les valeurs éducatives et l’identité culturelle mahoraise auprès de la jeunesse de la commune; accompagner les familles dans l’éducation des enfants, promouvoir la solidarité et accompagner et coordonner les pratiques et activités cultuelles». « C’est une façon de réhabiliter ces cadis qui ont été écartés de leurs missions intrisèques. Ces dignités religieuses jouissent d’une grand respect dans la société ont un rôle majeur à jouer» a souligné le 4e vice-président du Conseil départemental Issa Abdou à Mayotte la 1ere.

De son côté, le maire de Tsingoni a rappelé que tous les moyens étaient utiles dans cette lutte contre la délinquance. Sept autres communes de Mayotte vont signer prochainement cette convention de partenariat.


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr