L'essentielle de l'actualité de ce jeudi 23 janvier 2020

Au programme de l'actualité aujourd'hui :

L'essentielle de l'actualité de ce jeudi 23 janvier 2020

• #GLORIA Quelque 1 500 habitants ont été évacués hier dans les Pyrénées-Orientales, et quelques dizaines dans l'Aude, face aux débordements de deux fleuves à la suite de la tempête Gloria, qui frappe le sud de la France après avoir fait six morts en Espagne. La vigilance rouge crue a été confirmée par Météo France dans la nuit pour ces deux départements, pour les tronçons Agly et haute vallée de l'Aude, c'est-à-dire au nord de Perpignan et au sud de Carcassonne.

• #CORONAVIRUS La Chine prend les grands moyens contre le nouveau coronavirus qui a commencé à se répandre dans le reste du monde, mettant en quarantaine à compter d'aujourd'hui la métropole de Wuhan, au cœur de l'épidémie. Plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter la cité de 11 millions d'habitants située en plein centre de la Chine. Au total, plus de 500 personnes ont été contaminées et 17 en sont mortes.

• #AUSCHWITZ Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, le vice-président américain Mike Pence, le prince Charles: Israël accueille une quarantaine de dirigeants pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz par l'Armée Rouge et faire front commun contre l'antisémitisme. Hier, lors d'une promenade dans la Vieille ville de Jérusalem, le président français a eu une altercation avec un policier israélien"I don't like what you did in front of me" ("Je n'aime pas ce que vous avez fait devant moi") a crié en anglais Emmanuel Macron au policier, pour lui signifier qu'il ne devait pas entrer dans la basilique Sainte-Anne, domaine français dans la Vieille Ville.

• #WEINSTEIN Le procès du producteur de cinéma Harvey Weinstein se poursuit à New York. Hier, les procureurs ont affirmé qu'Harvey Weinstein est un violeur et prédateur sexuel "expérimenté", qui ciblait délibérément de jeunes actrices vulnérables. Ces accusations ont été balayées par la défense, qui a promis de révéler les "incohérences" de ses accusatrices. Les plaidoiries de ce procès historique, symbole du mouvement #MeToo, continuent aujourd'hui.

Franceinfo


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr