« Fabriqué en France » : Anli Julien de 3Découpe, le savoir-faire de Mayotte à l’Élysée

Ces 18 et 19 janvier, le Palais de l’Élysée accueillera la première exposition « Fabriqué en France ».

« Fabriqué en France » : Anli Julien de 3Découpe, le savoir-faire de Mayotte à l’Élysée

Pour l’occasion, 1 750 entreprises ont candidaté dans l’ensemble des Régions et Département de France pour au final, retenir 122 produits fabriqués en France. Parmi toutes ces entreprises, Anli Julien représentera Mayotte mais surtout, présentera son savoir-faire à travers son entreprise 3Découpe. Interview. 

Pouvez-vous nous raconter l’histoire et ce que fait votre entreprise 3Découpe ?

3Découpe propose des services numériques de découpe, gravure, et sculpture en matière de déco intérieur, extérieur et tout autre décoration. C’est pour cela que j’ai investi pour proposer des services numériques de découpe, gravure et sculpture. Nous utilisons tout type de matériaux tels que l’acier, l’aluminium, l’inox, le bois massif (et ses dérivés), le PVC, le Plastique et le Plexiglas.

D’où viennent vos clients ? Est-ce qu’il s’agit de particuliers, de professionnels ? 

Mes clients sont avant tout de Mayotte, de la Métropole, des Comores, de La Réunion et des DOM-TOM en général mais aussi d’Europe, tout en espérant élargir ma clientèle à l’international. Mais pour le moment, nos clientèles sont surtout régionales et nationales. Nous verrons peu à peu le développement à l’international. L’offre de service de découpe numérique s’adresse à tous, particuliers, professionnels et collectivités.

Du simple objet déco, comme ici un porte-bijoux, à la clôture, Anli Julien créé des objets qui embellissent les maisons et les villes ©Facebook / 3DécoupeDu simple objet déco, comme ici un porte-bijoux, à la clôture, Anli Julien créé des objets qui embellissent les maisons et les villes ©Facebook / 3Découpe

Vous avez été sélectionné pour représenter votre île à l’Exposition Fabriqué en France à l’Élysée. Comment l’avez-vous appris ?

J’ai reçu un appel, le vendredi 10 janvier en fin d’après-midi, m’annonçant que j’ai été retenu par le comité de sélection, présidé par la Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, et qu’ils étaient très heureux d’accueillir mes créations au sein du Palais de l’Élysée pour la Grande Exposition du Fabriqué en France.

Comment avez-vous réagi ?

J’étais dans un mélange de joie et de confusion. J’étais tellement stressé et sous pression car j’avais très peu de temps pour réaliser ce que j’allez présenter à l’Exposition. Je vais quand même présenter un travail de longue haleine mais surtout, représenter Mayotte à l’Élysée.

Quelles seront les retombées pour votre entreprise ? 

En participant à cette exposition, je suis fier de pouvoir représenter mon île, et de voir que mon travail est reconnu au niveau national et je l’espère à l’international. On bénéficiera aussi d’une communication. Cela pourra nous aider à avoir des partenariats car on nous prendra un peu plus au sérieux. La communication étant l’élément central de la commercialisation, cela nous fera une publicité et les gens connaîtront notre travail et nos produits.

La palissade d'un restaurant de Mamoudzou sculptée aux motifs de bambous ©Facebook / 3Découpe

Quel est votre parcours personnel ?



Mes études n’étaient pas dans ce milieu, j’ai dû donc usé  de ma passion et de mes connaissances personnelles pour mener à bien mon projet, ceux donc je suis fier aujourd’hui. Comme quoi quand on veut on peut !

Qu’est-ce qui vous a amené à travailler le bois à travers les impressions 3D ?

C’est grâce à une expérience professionnelle que j’ai eu l’idée de ce projet de découpe numérique. J’avais aussi comme idée de faire gagner du temps aux artisans locaux car avec nos machines, nous pouvons quasiment tout faire avec une rapidité inégalable. Convaincu de la réussite de ce projet, je me suis donné les moyens de le concrétiser. J’ai fait le choix de m’installer à Mayotte alors que beaucoup m’encourageaient à m’implanter ailleurs. Être le premier à proposer ce type de service sur le territoire voire dans la région, cela m’a offert des perspectives intéressantes en matière de développement.

Les Régions et Départements d’Outre-mer représentés : 

Cinq entreprises ultramarines ont été retenues pour participer à cette première exposition du « Fabriqué en France » à l’Élysée. Elles représenteront la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion et Mayotte. La sélection n’était cependant pas ouverte aux Collectivités d’Outre-mer.

Guadeloupe : Beurre végétal nettoyant visage, corps et cheveux du groupe RYS

Martinique : Rhum agricole AOC Martinique et Biologique de la Distillerie Neisson

Guyane : Patte de piment végétarien de « Délices de Guyane »

La Réunion : Solution innovante de répulsif aux principe actifs 100% d’origine naturelle pour textiles Neokiz de Mascareignes Diffusion


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr