Comment lutter contre les violences intrafamiliales

Comment lutter contre les violences intrafamiliales

Depuis le début du confinement lié à la pandémie de la maladie Covid-19, les cas de violences conjugales et intrafamiliales ont augmenté de près de 35 %.

Que vous soyez victime ou témoin, des numéros, des plateformes et des points de contact existent pour obtenir de l’aide :

  • Police, gendarmerie (le 17 ou à défaut impératif de pouvoir appeler, par SMS, en envoyant un message au 114), SAMU (15) et SDIS (18 ou 112)
  • Les femmes victimes de violences conjugale peuvent contacter le 3919 « Violence Femmes Info » qui n’est pas un numéro d’urgence (numéro de téléphone gratuit et anonyme), ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 19h00.
  •  Les femmes peuvent également contacter les services de secours via une plateforme :https://arretonslesviolences.gouv.fr/ sur laquelle 24h/24, 7 jours/7, des policiers et des gendarmes formés prennent des signalements et peuvent déclencher des interventions en cas de violences conjugales.
  • Pour les enfants, le 119 est un numéro spécifique « Enfance en danger » : Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger (SNATED), joignable gratuitement 24h/24 et 7j/7 depuis n’importe quel téléphone, fixe, mobile ou cabine téléphonique, en France et dans les DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Mayotte).
  • Un dispositif d’alerte dans les pharmacies (le pharmacien pourra selon les cas appeler le 17 ou remettre le flyer « violences conjugales ») a par ailleurs été mis en place. Si la parole de la victime n’est pas libre, elle peut utiliser le code « masque 2019 », le pharmacien comprendra alors qu’il s’agit d’une alerte.
     

Source: DJSCS de Mayotte


Imprimer   E-mail

A Lire Aussi